Édition #13 : Portraits politiques

A l’heure de la fuite en avant et des débats télévisuels, prenons un peu de temps et de recul pour nous intéresser aux points de vue des cinéastes. Pour cette nouvelle édition, l’équipe des Kings of Doc vous propose deux soirées d’exception autour de quatre films fondateurs du cinéma documentaire de portraits politiques, signés par de très grands réalisateurs.

Général Idi Amin Dada : autoportrait réalisé par Barbet Schroeder – France – 1974 – 87min

Commandant en chef de l’armée ougandaise à partir de 1964, le général Idi Amin Dada ravit le pouvoir au président Obote en 1971, par un coup d’État. Il se fait nommer président à vie en 1976. Le film de Barbet Schroeder, qui ne semble à aucun moment juger ou prendre parti, révèle le pouvoir tel que l’incarne cet homme n’hésitant pas à jouer son propre rôle et à mettre en scène son gouvernement devant la caméra. Tour à tour naïf ou lucide, drôle ou inquiétant, illuminé ou sûr de sa force physique et de sa mission, Idi Amin Dada effraie et déconcerte.

1974 une partie de campagne réalisé par Raymond Depardon – France – 1974 – 90min

1974, une partie de campagne, titré à l’origine 50,81 %, est un film documentaire de Raymond Depardon sur la campagne de Valéry Giscard d’Estaing à l’élection présidentielle de 1974. Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre de l’Économie et des Finances, se lance dans une campagne « à l’Américaine ». Raymond Depardon suit le fringant candidat à la présidentielle. Il est partout : dans sa DS, dans son hélicoptère, dans les réunions avec son équipe de campagne, dans ses meetings, dans son bureau quand Giscard attend seul les résultats du second tour. Raymond Depardon capte des instants rares et historiques de la classe politique Française.Réalisé en 1974 sur commande du futur président, le film fut longtemps censuré et ne fut diffusé pour la première fois que le 20 février 2002. Inspiré par le cinéma direct américain, Depardon accepta ce travail sans rémunération, seul l’ingénieur du son était payé.

Primary réalisé par Robert Drew, Richard Leacock & Donn Alan Pennebaker – USA – 1960 – 53min

Le film relate, sous la forme d’une chronique au jour le jour, la campagne du futur président Kennedy et du sénateur Humphrey pour les élections primaires du Wisconsin.
On suit les candidats pas à pas dans leurs visites aux électeurs, les trajets en voiture, les meetings publics. Leur affrontement à la télévision est vu des coulisses et à travers les réactions de leur entourage, particulièrement Jacqueline Kennedy.
Le film se termine sur la joie du couple et du clan Kennedy après la victoire de J. F. K. dans cette primaire qui fut décisive pour la suite.

Visionner la bande-annonce ici

Le cas Pinochet réalisé par Patricio Guzmán – Belgique/Chili/France – 2001 – 109min

Le mardi 22 septembre 1998, le général Augusto Pinochet s’envole vers Londres pour un voyage d’agrément. Là-bas, il se repose quelques jours, prend le thé avec Margaret Thatcher. Il a l’intention de se rendre à Paris mais de subites douleurs de dos l’obligent à se faire opérer dans une clinique de Londres. À son réveil, il est arrêté par la police. Que s’est-il passé ?