KODEX #04: AUGENBLICK 2019

// Festival Augenblick 2019 – Les 30 ans de la chute du mur //

EDITO – Les maçons ont du travail

Alors que nous célébrons la chute d’un mur, d’autres durent, sont planifiés, se construisent, physiquement ou symboliquement. À la frontière des États-Unis et du Mexique, de l’Inde et du Pakistan, dans la Méditerranée, au Royaume-Uni, à Chypre, en Corée, en Hongrie, dans nos esprits avant tout. Quand l’ouverture du rideau de fer posait les bases d’une Europe unie, aujourd’hui c’est sa constante remise en question et son lent effondrement dont nous sommes témoins.

Connaitre et comprendre notre histoire afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs, cela passe par un exercice de mémoire. Et à en croire les cinéastes qui constellent cette sélection documentaire, ce sont les archives et récits personnels qui parviennent le mieux à dépeindre le tableau de l’Histoire, puisqu’elle est composée de récits individuels.

Chez Thomas Heise, l’exploration méticuleuse d’archives familiales et leur juxtaposition, dans une fresque fascinante composée de sublimes images en noir et blanc capturées au cours de traversées de l’Allemagne et l’Autriche d’aujourd’hui, permet au documentariste de retracer dans Heimat ist ein Raum aus Zeit, l’histoire allemande du siècle dernier, sur quatre générations. Avec Rabbit à la Berlin, Piotr Rosolowski et Bartek Konopka nous racontent le mur tel qu’il est vécu par les uniques gagnants de sa construction : les lapins à qui le mur a octroyé, quarante ans durant, un habitat où ils sont devenus des témoins privilégiés de la marche de l’histoire. Peu avant la chute, Helke Misselwitz interroge dans Adieu l’hiver les femmes qu’elle semble rencontrer spontanément lors de ses voyages aux quatre coins de la RDA, qui se dévoile alors sous un autre jour. Et enfin près de trente ans après la Chute du Mur, Werner Herzog rencontre dans Meeting Gorbachev, celui qu’il questionne avec une admiration non dissimulée. Il dévoile dans un entretien auquel s’entremêlent films d’archives et voix-off iconique du réalisateur, le témoignage humain et franc d’un homme politique dont l’influence sur le mouvement de l’histoire mondiale est « monumentale ». En espérant que dans 30 ans on ne célèbre pas l’érection de ces nouveaux murs.


Le 09/11 à l’Odyssée

Winter Adé réalisé par Helke Misselwitz – RDA / 1989 / 115min

Peu avant l’effondrement de la RDA, Helke Misselwitz voyage en train d’un bout à l’autre du pays, interrogeant des femmes est-allemandes d’âges et de milieux divers. Elles lui dévoilent leurs frustrations personnelles et professionnelles, leurs espoirs et leurs aspirations – et, ce faisant, dessinent le portrait d’une société en mutation.


 

Le 17/11 au Star Saint-Exupéry

Heimat ist ein Raum aus Zeit réalisé par Thomas Heise – Allemagne, Autriche / 2019 / 218min

Thomas Heise a longtemps travaillé sur ce film, où il évoque son histoire familiale au travers des bouleversements de l’Allemagne du XXe siècle. Le film sillonne le paysage allemand pour en restituer son essence intime. Dans le contexte d’un pays autrefois divisé, puis réunifié, la narration de l’histoire de la famille du cinéaste s’apparente à une recherche de références géographiques et topographiques. Toute l’histoire de l’Allemagne est retracée à travers la perspective d’un pays, la RDA, qui n’existe plus.


 

Du 10/11 au 23/11 aux Cinéma Le Florival / Star St-Exupéry / Bel Air / EPIC / Cinéma Amitié

• Rabbit à la Berlin réalisé par Piotr Rosolowski & Bartosz Konopka – Pologne, Allemagne / 2009 / 51min

Chassés de partout, les lapins de garenne se retrouvent enfermés entre de hauts grillages lors de la création du Mur de Berlin en 1949. Un vrai refuge : préservés des prédateurs par des sentinelles qui les surveillent 24h/24, ils ont à leur disposition de l’herbage à foison et des abris antichars pour se protéger du soleil. Même s’ils ont un comportement étrange, les hommes ne leur tirent plus dessus. Jusqu’au jour où quelques rebelles décident de creuser sous le Mur.


 

Du 14/11 au 23/11 aux Centre culturel Claude Vigée / Cinéma la Passerelle / Cinéma Le Florival / Star St-Exupéry / Mega CGR / Bel Air

• Meeting Gorbachev réalisé par Werner Herzog – Royaume-Uni, Allemagne, USA, Autriche / 2018 / 90min

Sur une période de six mois, Werner Herzog s’entretient à plusieurs reprises avec Mikhaïl Gorbatchev, ancien président de l’Union Soviétique désormais âgé de 87 ans. Ils parlent de politique, immanquablement, des six ans durant lesquels l’homme russe a siégé à la tête de l’URSS, de perestroïka et de glasnost, et de la réunification également, puisque c’est un aspect plus étroitement lié à la biographie du cinéaste qui a grandi dans l’Allemagne d’après-guerre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code